CGA reste confiant

Depuis le 30 septembre, CGA est confronté à une grève, concernant aujourd’hui 5 salariés dont 4 du centre de loisirs, ce qui n’empèche pas la continuité de nos actions, dans le cadre des obligations sanitaires.

Nous avons reçu de nombreux soutiens et nous vous en remercions et restons confiant dans la résolution du conflit.

 

Les élus de l’association sont toujours ouvert aux échanges et à l’écoute des salariés.

Cependant , nous avons besoin d’être sécurisés dans le management, suite à des dérives qui ont mis en danger l’association. Des décisions non validées ont créé des tensions au niveau social et avec des risques juridiques pour l’association et les bénévoles élus. 

 

Pour certaines de ces décisions, nous avons assumé les conséquences financières, pour d’autres, nous avons tout simplement dit « stop » sans aucune mise en cause de qui que ce soit.

 

La sécurisation passe par une organisation qui revoie les procédures de validation des décisions et des engagements en fonction des mandats de chacun.

 

  • Un travail a commencé sur les fiches de poste pour que chaque salarié ait un cadre de travail sécurisant, des objectifs clairs et un horaire de travail maitrisé. 

 

  • Une nouvelle organisation en 4 secteurs (Famille, Jeunesse, Enfance, Activités socioculturelles) a été mis en place avec l’aide de la Fédération des Centres Sociaux et d’un intervenant extérieur. Elle permettra à chaque salarié de ne pas être isolé dans sa mission et facilitera une coordination dans les équipes pour le soutien du projet de CGA.

 

  • Une réunion collective professionnels-bénévoles est prévue en décembre, avec un formateur extérieur, pour travailler ensemble au profit du projet de l’association.

 

Si cette mise en sécurité doit engendrer des risques psychosociaux, nous nous rapprocherons des personnes habilitées pour trouver un accompagnement.

 

L’arrivée de la nouvelle directrice, Sophie Chaillet, permettra de retrouver un cadre à la structure et facilitera la communication entre les professionnels et les élus.

 

Nous remercions tous les salariés qui poursuivent leur travail dans ce contexte difficile. Avec le soutien des membres du Conseil d’Administration, des bénévoles et des bénévoles juniors, ils poursuivent leurs missions au service du projet associatif.

 

Nous espérons retrouver rapidement un équilibre au sein de notre équipe pour faire ce qui fait la force de CGA : être au plus près des habitants.

 

Le Bureau de CGA.